Créer un site web bilingue français/breton : L’exemple de Diwan Rennes


Code d'un site internet.

Vous envisagez de créer un futur site internet pour votre entreprise, votre association, ou encore pour l’école de vos enfants, et vous souhaitez qu’il puisse être bilingue français/breton, cet article est pour vous. De plus en plus d’entreprises affichent la langue bretonne sur leur site et avant elle les précurseurs du bilinguisme français breton furent les associations et écoles en langue bretonne.

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est un site bilingue, ou plutôt les différentes solutions qui s’offrent à vous, car non ce n’est pas aussi simple que cela. Nous regarderons également un exemple qui n’a pas vieilli depuis des années, le site de l’école Diwan de Rennes. Pour finir nous verrons les différentes solutions techniques qui s’offrent à vous.

Qu’est-ce qu’un site web bilingue ?

La question peut paraître simple, mais elle ne l’est pas tant que cela. Il y a plusieurs façons de concevoir un site bilingue, ou même multilingue. Nous n’allons pas voir le fonctionnement global d’un site, mais retenez juste qu’il y a quantité de textes sur un site web, et qu’ils ne sont pas toujours tous traduits selon les sites. Selon votre degré d’implication et votre capacité de traduire les contenus futurs de votre site web en breton, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Le menu du site bilingue : C’est une solution assez facile à mettre en place qui ne demande pas beaucoup d’efforts. Il s’agit ici d’affiche dans les deux langues les textes de vos menus principaux, par exemple « Accueil / Degemer », « Qui sommes-nous ? / Piv omp ni ? », « Contactez-nous / Dont e darempred ganeomp », etc. Votre site ne sera donc pas à proprement parler bilingue, car seul le menu principal s’affichera dans les deux langues, mais c’est un symbole que chacun peut faire facilement.
  • La structure du site bilingue : C’est une solution qui se voit sur beaucoup de site, il s’agit de proposer une version bilingue du site, via un choix de la langue (petits drapeaux pour choisir la langue par exemple), mais dans laquelle tous les contenus ne sont pas traduits en breton. Cela permet de proposer en bilingue les principaux contenus du site dans les deux langues (menus, pages statiques du site, etc) mais en ne proposant que dans une seule langue les contenus dynamiques (articles d’un blog par exemple). Cette solution est particulièrement utilisée par les sites qui ne disposent pas de quelqu’un parlant breton dans leur équipe, et qui ne peuvent donc pas proposer tous les nouveaux contenus systématiquement bilingues.
  • Un site web 100% bilingue : C’est la solution la plus compliquée, pas forcément techniquement, mais qui va prendre le plus de temps pour tout traduire, aussi bien au lancement du site que dans la durée. Comme pour la deuxième solution, le choix de la langue est laissé au libre choix de l’utilisateur et le site passe alors intégralement dans l’autre langue. Menus du site, pages statiques du site, article de blog, ainsi que tous les petits textes qui peuvent apparaître sur le site (qu’il s’agisse de dates pour les articles, de phrases comme « Laissez un commentaire » ou « Voir d’autres articles en lien avec le sujet », ou encore de mots techniques « Catégories »).

Le cas d’exemple de l’école Diwan de Rennes

Site web bilingue de l'école Diwan de Rennes.Les écoles Diwan sont des écoles immersives en langue bretonne, les sites web de ces écoles sont donc tous bilingues (français/breton), voire trilingue (français/breton/anglais). Il s’agit donc de bons exemples pour voir comment concevoir son site de manière réellement bilingue, le site de l’école Diwan de Rennes est un bon cas d’école, d’autant plus que le site existe depuis des années et offre toujours un rendu esthétique de bonne qualité.

Si vous naviguez sur le site de l’école Diwan de Rennes, vous remarquerez les quelques éléments qui en font un très bon site bilingue :

  • Le choix de la langue tout en haut (ici « FR/BR », mais il peut s’agir de petits drapeaux correspondant aux langues en questions).
  • En changeant de la langue, tout le site change, les liens du menu principal, des menus secondaires, mais aussi et surtout les articles et pages du site et les contenus supplémentaires comme l’appel au don dans la colonne de droite. Il ne reste pas un mot qui ne soit pas traduit, ou alors c’est un choix volontaire (traduction en français d’une expression bretonne).
  • Les contenus en français et en breton sont liés. C’est-à-dire que si vous êtes sur une page précise, et que vous changez de langue vous serez redirigé sur la version dans l’autre langue de ce même article.

Quelle solution pour votre site web bilingue ?

Femme informaticienne avec son ordinateur.Si vous êtes à l’aise avec les CMS (Content Management System, en français Système de Gestion de contenu), alors vous avez principalement le choix entre WordPress et Joomla. Ces deux CMS vous permettront assez facilement de créer un site web, Joomla gère nativement le multilinguisme, et du côté de WordPress vous trouverez tout ce dont vous avez besoin avec l’extension gratuite Polylang, et si Polylang ne suffit pas, l’extension LocoTranslate vous permettra de traduire tout ce qu’il vous manque. L’école Diwan de Rennes utilise justement Joomla, mais aujourd’hui la plupart des sites utilisent WordPress. Nous parlons ici de site web, pour des boutiques en ligne il vous faudra plutôt voir du côté de Prestashop.

Vous avez aussi la possibilité de passer par un prestataire. Les agences web ne manquent pas en Bretagne, à Rennes citons l’exemple de Artwai : agence web Rennes, qui gère entre autres le site du quotidien Ouest-France ou bien l’annuaire des pages jaunes. Les agences pourront soit vous installer le CMS de votre choix, soit vous développer carrément votre propre système si vos besoins sont particuliers, ou qu’ils dépassent la simple création de site web (avoir également une application bilingue par exemple).

Et n’oubliez pas, quelle que soit la langue de votre site, la règle d’or est que son contenu doit être intéressant pour les visiteurs !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.