Les panneaux solaires peuvent t’ils marcher en Bretagne ? 1


Chauffage solaire en Bretagne.

Panneaux solaires, photo par Panosol ©

Tous les ans, et dès qu’arrive l’automne, la consommation électrique augmente, et à chaque fois c’est la même rengaine. La Bretagne ne produirait pas assez d’énergie, les Bretons refusent d’avoir une centrale nucléaire, et c’est pas avec des panneaux solaires qu’on pourrait produire de l’énergie (électricité, chauffage solaire…) puisque la Bretagne est en permanence sous la pluie.

Seulement qu’en est t’il de la réalité derrière ce cliché, pour cela il suffit d’aller regarder les données fournies par Meteo France.

Trop de pluie en Bretagne pour du solaire ?

En 2010, il y a eu plus d’1 mètre 52cm de pluie à Biarritz, alors que la même année il a pluie deux fois moins à Saint-Brieuc, trois fois moins à Rennes, et que même la station ayant enregistré les plus fortes précipitations de Bretagne en 2010, à Brest, il y a pourtant plu 200mm de moins qu’à Biarritz la même année.

Alors Biarritz c’est un symbole évidemment, mais même en faisant les comparaisons avec des grandes villes où il pleut moins qu’à Biarritz comme Nice, Paris,  Bordeaux, là encore on enregistre plus de pluie qu’en Bretagne à Rennes, Nantes ou encore Saint-Brieuc.

Le solaire ça fonctionne avec…le soleil.

Mais ce qui compte de toute manière pour produire de l’électricité solaire, ou pour se chauffer à l’aide de l’énergie du soleil, c’est pas tant la quantité de pluie qui peut tomber que l’ensoleillement. L’ensoleillement se calcule en heures d’ensoleillement sur une année, et là aussi la comparaison avec une ville comme Paris (1679h d’ensoleillement en 2010) penche en faveur de la Bretagne, toutes les villes de Bretagne ont de 60h à 400h d’ensoleillement annuel de plus.

Soyez autonomes, et produisez vous même votre énergie.

Les Bretons ont toujours fait preuve d’indépendance et de respect de la nature, le Chauffage solaire ou produire de l’électricité grâce au solaire permet de combiner indépendance énergétique et respect de l’environnement. L’énergie solaire produite ne génère pas de CO2, au lieu de chauffer votre eau, vos radiateurs etc, avec de l’électricité que vous achetez qui vient d’une centrale nucléaire ou d’une centrale à charbon, vous produisez vous même la chaleur grâce au soleil, et vous pouvez également produire de l’électricité toujours grâce au soleil.

Et ne vous inquiétez pas, les panneaux solaires s’installent aussi bien en Bretagne sur un toit en ardoise qu’ailleurs sur des toits en tuile 🙂

 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Les panneaux solaires peuvent t’ils marcher en Bretagne ?

  • Luten

    Cette article est un peu gênant car il sous-entend un mélange des genres : le photovoltaïque et les chauffe-eau solaires.
    Deux technologies complètement différentes qui n’ont ni le même but, ni la même efficacité, ni la même empreinte écologique, ni les mêmes rendements énergétiques et financiers.
    Autant le chauffe-eau solaire a un bon rendement et sera de plus en plus efficace dans l’avenir avec le réchauffement climatique – ce serait trop long d’expliquer en quelques lignes le compte-rendu du GIEC – Cela marche bien (quand c’est bien réglé) et c’est une source non négligeable d’économie.
    Autant pour les panneaux photovoltaïques, le réveil sera douloureux pour ceux qui ont ou qui vont investir dans cette technologie: rendement très en dessous des prévisions et des calculs, une durée limitée avec une efficacité qui diminue au fil du temps, le recyclage très difficile, investissement onéreux pour produire une électricité qui si elle n’était pas subventionnée (cette source va bientôt se tarir) serait invendable.
    Il faut être honnête avec le public: A qui rapporte les investissement dans le photovoltaïque? Aux chinois, les seuls producteurs de panneaux, aux commerciaux qui en vendent, aux installateurs et aux mainteneurs… ET les quelques euros que reçoivent les gens leurs laissent penser qu’ils vont devenir riches: Utopie. Qu’ils fassent le compte entre l’investissement et le rendement avec le risque que le robinet des subvention se ferme brutalement!!!