Ils soutiennent l’Emoji pour un drapeau breton ! #EmojiBzh 3


Si vous n’avez pas encore vu l’information passer, l’Emoji du drapeau breton (le “Gwenn ha Du“) est en test sur Twitter depuis le 13 janvier jusqu’au 9 février. Pendant toute la durée de ce test, le drapeau breton est ajouté en emoji à chaque utilisation du hashtag #EmojiBzh. C’est ainsi plus de 300.000 tweets comprenant l’emoji breton qui ont été partagé en  seulement quelques semaines.

Dans cette dernière ligne droite vers l’Emoji breton, de nombreuses personnalités françaises et mondiales apportent leur soutien à l’Emoji breton pour que le “Gwenn Ha Du” soit disponible définitivement à l’issu du test.

Barack Obama et Michelle Obama

Les deux époux ont décidé d’apporter publiquement leur soutien à la Bretagne et à son emoji. L’ancien président des Etats-Unis a ainsi devancé son successeur qui ne devrait pas tarder à Tweeter lui aussi son soutien à l’Emoji du drapeau breton.
Barack Obama soutient l'emoji pour la Bretagne. Michelle Obama soutient l'emoji pour la Bretagne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Greta Thunberg et le pape François

La jeune activiste pour l’environnement s’est rendue à Rome pour une manifestation écologiste, et Greta Thunberg en a profité pour aller inciter le pape à rejoindre le mouvement pour l’Emoji breton. Le pape François a annoncé dans l’avion du retour pour le Vatican qu’il lui semblait juste que la Bretagne dispose de son Emoji.Greta Thunberg et le pape soutiennent l'Emoji du drapeau breton.

Le président du festival de Cannes

Lors de la remise des prix du festival de Cannes, le président du festival a brandi une pancarte pour soutenir l’EmojiBzh. Le Festival de Cannes soutient l'Emoji breton.

Des politiciennes françaises pour l’EmojiBzh

Et pas n’importe lesquelles, Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, qui était jusqu’à présent réputée pour son opposition à la langue et à la culture bretonne, a elle aussi rejoint le mouvement pour l’EmojiBzh devant l’ampleur populaire. Des rumeurs annoncent même que Marine le Pen aurait commencé à prendre des cours de breton. Autre personnalité politique français d’envergure, Sibeth Ndiaye la porte parole du gouvernement d’Emmanuel Macron, a également annoncé sa fierté à soutenir l’Emoji breton.

Sibeth Ndiaye soutient l'Emoji pour la Bretagne.

Marine Le Pen soutient l'Emoji pour la Bretagne.

 

 

 

 

 

 

L’authenticité de l’ensemble des images a été validée et prouvée par l’institut indépendant breton pour la promotion de la Bretagne, filiale du lobby breton.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Ils soutiennent l’Emoji pour un drapeau breton ! #EmojiBzh

  • Passoñ

    Ok, donc quand on vous fait la remarque qu’utiliser l’image de Michelle Obama demandant la libération des otages de Boko Haram, ce n’est pas du meilleur goût, ça vous vexe et vous me bloquez sur Twitter.
    C’est dommage, vu qu’il n’y avait pas d’animosité dans mes propos.

    • Culture Bretagne Auteur de l’article

      Nullement vexé, je vous ai d’ailleurs répondu sur Twitter le plus poliment du monde, en vous expliquant que d’une part contrairement à ce que vous affirmiez les images circulent vide du message initial (lien à l’appui), donc qu’on ne sait même plus quelle est le message initial, et quand bien même, ces détournements sont très répandus et le nôtre est “gentillet” et bienveillant contrairement à de nombreux messages en effet mal intentionnés et de mauvais goût. Vous êtes ensuite revenu à la charge sans vous soucier de notre réponse pour de nouveau ré-affirmer que le montage était de mauvais goût. Il n’y avait peut-être pas d’animosité dans vos intentions sur votre première remarque, d’où ma réponse, mais vu que de mon côté je prends le temps de vous répondre poliment en expliquant les choses, en vous donnant un lien avec les images vierges et montages existants, j’attends autre chose d’un échange qu’une réaffirmation tranchée et lapidaire “et donc j’ai raison”. À partir du moment où l’échange est stérile, inutile de le poursuivre, et là entre en compte les habitudes sur les réseaux sociaux de masquer ou bloquer pour ne plus voir ces notifications “spammées” de remarques qui n’attendent aucune réponse réelle. Il est vrai que j’aurai pu vous masquer au lieu de vous bloquer, je vais corriger cela.

      • Passon

        Merci pour votre réponse.
        L’image de Michelle Obama est connue depuis longtemps, et portait le message “#Bringbackourgirls”.
        Je n’ai pas pensé un seul instant que la photo originale vous était inconnue,vu qu’elle fait partie de la culture web, c’est pour cela que j’ai trouvé ce détournement de mauvais goût.
        Visiblement vous continuez à trouver cela normal.
        Soit
        Bonne continuation cependant dans votre promotion de la culture bretonne.