Facebook e brezhoneg


Hervé Saliou, Brezhoneger a-vihanik (bretonnant de naissance).

Hervé Saliou, Brezhoneger a-vihanik (bretonnant de naissance).

La Chronique hebdo en breton d’Hervé Saliou

Facebook e brezhoneg

An 9 a viz Here eo bet devezh kentañ hor Facebook e brezhoneg. An devezh bras a c’hortozemp abaoe bloavezhioù. Digoret eo bet an treiñ an deiz-se hag ur skipailh troerien en deus graet al labor evit mont war-raok. Tost da 400 a dud o deus kemeret perzh betek-hen evit kinnig troidigezhioù pe votiñ evit an droidigezh a seblante dezhe bezañ an hini wellañ.

N’eo ket peurechu al labour c’hoazh met brezhonek eo ar pep brasañ eus an endro bremañ pa vez dibabet ar yez ” Brezhoneg” war roll ar yezhoù.

Neuze cheñchit yezh hoc’h etrefas. Dreist-holl, brudit Facebook e Brezhoneg ha lakait ho holl vignoned da cheñch yezh ivez.

Facebook en breton.Skipailh Ofis ar Brezhoneg gant ar bajenn « Facebook e Brezhoneg » hag he 11000 ezel eo an hini en deus kaset da benn ar raktres-se.

Trist eo gwelout eo gwelloc’h Facebook e-kenver hor yezh eget politikerien Bro-C’hall !

(en français) C’est fait ! Grace au travail de l’Office de la langue bretonne, la version de Facebook en breton est accessible depuis le 9 octobre. Il suffit de sélectionner la langue. Et faites de la publicité autour de vous ! Il est triste de constater que Facebook est plus ouvert à la langue bretonne que les politiciens français.

Hervé Saliou est un bretonnant de naissance très investis dans l’utilisation de la langue bretonne. Professeur de breton, il est aussi le secrétaire de l’association Ti ar brezhoneg ayant pour objectif l’organisation d’activités en langue bretonne pour les bretonnants. Hervé écrit une petite chronique en breton chaque semaine, diffusée dans la lettre d’information de la Mission Bretonne et sur ce blog avec son aimable autorisation. Échanger avec Hervé Saliou sur Twitter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.