Une première victoire pour le prénom breton Fañch 1


Le prénom breton Fañch interdit à Quimper.Une première victoire dans l’affaire des prénoms bretons avec un “ñ”, devant le reuz provoqué par le sujet (nombreux articles de presse, près de 2000 signataires sur la pétition, quantité de partages sur les réseaux sociaux…), la mairie de Quimper vient d’annoncer aujourd’hui en fin d’après midi dans un communiqué de presse que le petit Fañch pourra bien être appelé ainsi.

La mairie a repris dans son communiqué l’axe premier mis en avant dans la pétition, à savoir que la constitution française (supérieure légalement à une circulaire) proclame que les langues régionales sont reconnues comme appartenant au patrimoine de la France. Des élus du Conseil régional se sont également exprimés en faveur des prénoms en breton.

Attention le combat n’est pas terminé !

Même si cette affaire à de grande chance de faire jurisprudence, ce n’est cependant pas encore réglé, l’administration française doit maintenant amender ou supprimer le texte de la circulaire. Si nous nous arrêtions là, le problème se reproduirait très rapidement avec une autre famille, la pétition va donc continuer, et elle va être envoyée au garde des sceaux (le changement de gouvernement en cours ne facilitant pas les choses)

Continuez donc à signer et partager la pétition une fois signée.

Oui aux prénoms bretons en 2017 (mais aussi basques, corses) !

[signature]

3,840 signatures

Partager avec vos amis:

   


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Une première victoire pour le prénom breton Fañch