Les messes en langues bretonne désormais autorisées 1


Un missel en langue bretonne validé par le Vatican.

job-an-irien-missel-bretonC’est Ar Gedour Mag, le blog de l’actualité spirituelle bretonne, qui vient de révéler l’information en ce début d’année. Un missel romain traduit en langue bretonne vient d’obtenir la validation du Vatican, condition à l’autorisation par le Vatican de la célébration de messes en langue bretonne.

Le missel a été en partie traduit par Job an Irien, et il sera publié dans les mois à venir, avant Pâques si tout se passe bien. Job An Irien est un prêtre bretonnant du Finistère décoré de l’ordre de l’Hermine en 2007. Il avait déjà publié un missel en langue bretonne en 1997, mais celui n’avait pas été validé par le Vatican et certaines corrections dans les traductions étaient nécessaires.

D’autres prêtres bretonnants du Finistère, du Morbihan et des Côtes-d’Armor ont également contribué à cette version finale du missel en breton validé par le Vatican.

Des messes en langue bretonne étaient déjà célébrées en complément du français ou du latin, la situation était assez complexe techniquement concernant l’autorisation ou non de ces messes célébrées en partie ou entièrement en langue bretonne, la validation du missel en breton va mettre fin une fois pour toutes à cette situation.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Les messes en langues bretonne désormais autorisées